Le Signe Historique
    la seconde section du Conflit des Facultés et sa réception au xxe siècle

    Paul Choquet

    • Pages: 183; langue: français.
    • 1 éd. publiée en papier et numérique entre nov. et déc. 2016.
    • 2 éd. revue et corrigée publiée le 27/07/2018.
    • Édition numérique (pdf); édition imprimée à 10 ex. avec une reliure faite à la main (hors commerce).
    • Prix : gratuit (numérique); édition imprimée (hors commerce).
    • ISBN : 979-10-97450-03-8

    «Cet essai se propose d’étudier les liens qu’entretient la philosophie transcendantale à l’expérience, à partir du concept de signe historique. Ce concept s’applique à un événement historique qui, en tant que tel, permettrait de « passer » de l’expérience historique au domaine supra-sensible du Progrès : en indiquant une disposition morale de l’Humanité le signe corroborerait l’Idée d’une progression vers le mieux. Le signe historique que Kant identifie est « la manière de penser des spectateurs » s’exprimant à l’occasion de la Révolution française. Pour autant, Kant utilise à la fois le vocabulaire du désintéressement propre au jugement de goût et celui de l’enthousiasme, propre au sublime. Cette équivocité jette le doute sur le statut de signe accordé à cette manière de penser, et sur la modalité par laquelle un passage de l’empirie au transcendantal est rendu possible».

    Creative Commons License