(1575-1621) De l’arrivée des « Egyptiens » (tziganes) en France et en Allemagne, selon Estienne Pasquier et Sébastien Münster

De ces chrestiens, qui sont vagabonds par le monde, lesquels on appelle Egyptiens, diseurs de bonne aventure, ou Sarrazins; in livre III (p. 879-881) de la Cosmographie Universelle, Sébastien Münster, trad. par François de Belleforest – Paris, 1575 (numérisé par la BNF/Gallica).

(1575) S. Munster – De ces chrestiens, qui sont vagabonds (pdf)

Vers quel temps un tas de gens vagabonds, que les aucuns nomment Ægyptiens, les autres Bohemiens, commencerent de roder ceste France; chapitre XIX du livre quatrieme  (p. 392-394) des Recherches de la France d’Estienne Pasquier,… augmentées en ceste dernière édition de trois livres entiers, outre plusieurs chapitres entrelassez en chacun des autres livres, tirez de la bibliothèque de l’autheur, Estienne Pasquier; publié posthumément chez Laurens Sonnius en 1621, à Paris (numérisé par la BNF/Gallica).

(1621) E. Pasquier – Vers quel temps un tas de gens vagabonds (pdf)

Allemagne, France